Sortir en wakeboard : débutant, comment sortir de l’eau ?


chute en wakeboard

chute en wakeboard

Le wakeboard est un sport extrême qui peut paraître difficile ou dangereux. Pourtant, en respectant quelques conseils, sortir de l’eau n’est pas si difficile, et on peut rapidement prendre beaucoup de plaisir et de fun en ridant derrière un bateau ou un cable. Il est bien sur, comme pour tout sport de glisse, préférable d’avoir quelques heures de vol en snowboard, skate ou surf pour s’en sortir plus facilement et débuter plus rapidement, mais ce n’est pas un pré-requis indispensable. Voici quelques petites choses à savoir si l’on vous propose de partir pour un baptême et une première session de wakeboard :

  • Le wakeboard est un sport physique, voire très physique : un minimum d’échauffement est requis pour éviter claquages et courbatures, surtout si vous n’êtes qu’un sportif occasionnel. La traction effectuée par le bateau est puissante, et vous ne pourrez rider en moyenne qu’entre 5 et 10 minutes les premières fois. Mêmes les rideurs habitués (pros et semi-pros exceptés) restent rarement plus de 20 minutes derrière. Insister tout particulièrement sur les muscles des bras, épaules, dos, cuisses, abdos, ainsi que sur les torsions lombaires, la position latérale demandée étant exigeante au niveau des muscles dorsaux
  • Avant de partir, assurez-vous de respecter les consignes de sécurité : matériel de wakeboard entretenu et vérifié (la corde, le moteur du bateau, la fixation du mât). Il est indispensable d’avoir un gilet de sauvetage ou impact vest qui vous permettra de flotter en cas de chute sévère. De même, les conditions météo doivent être au top (pas de risque de pluie ou orage, le moins de vent et de vagues possibles, surtout si vous pratiquez en mer. Vous devez être 3 à bord du bateau au minimum, si possible avec 2 titulaires du permis bateau. Le pilote est équipé d’un coupe circuit afin de couper le moteur si il est ejécté
  • Pour débuter, certains clubs équipés proposent de rider grâce à une barre disposée latéralement par rapport au bateau. Cela peut être un moyen rassurant de connaitre ses premières sensations de glisse, sans le stress de la sortie de l’eau. Si vous n’êtes pas sur de votre condition physique, cela peut être un choix judicieux, de même que de faire des essais en ski nautique
  • Si vous pratiquez avec un particulier, entre amis, ce matériel pour débutant ne sera pas que rarement à disposition. Il faudra donc sortir de l’eau par vos propres moyens. Pour votre sécurité, ne tentez pas les départs du ponton, départs sautés ou départs du bord lors de vos premiers essais, c’est un bon moyen de se faire mal car vous ne savez pas à quoi vous attendre en termes de traction

sortir de l'eau en wakeboard

sortir de l'eau en wakeboard

Une fois dans l’eau et les chausses du wakeboard à vos pieds (bien les mouiller avant de les enfiler, s’assurer que votre pied ne peut pas sortir de la chausse et que le serrage est confortable et surtout bloqué), vous êtes parés au démarrage. Il faut toujours rester sur le dos, votre flottaison est assuré d’une part par votre gilet de sauvetage, ainsi que par la planche de wakeboard. Ne nagez pas, ne faites pas de grands mouvements pour trouver votre équilibre, qui est assuré par le matériel, cela ne fera que gaspiller votre énergie inutilement. Laissez le soin au co-pilote de vous transmettre le palonnier et la corde. Si vous l’échappez, c’est à lui de vous la transmettre à nouveau. Nager avec les pieds entravés ne fera que vous épuiser

La position de départ en wakeboard est la suivante

  • Genous fléchis et souples, prêts à avoir de la réactivité et du dynamisme. Vos cuisses et vos jambes vont jouer un rôle essentiel : elles doivent donc être fléchies pour encaisser la poussée, mais souple pour réagir aux mouvement de la planche dans l’eau. Laissez un tiers de la planche hors de l’eau, ce que sa flottabilité naturelle devrait faire toute seule de toute façon
  • Bras fléchis également : ni trop tendus, ni trop pliés : vos bras doivent former un losange parfait. Tenez fermement le palonnier entre vos jambes, la corde doit bien passer entre vos jambes (surtout pas sur un côté), et être tendue avant le démarrage. Si possible, au moins pour débuter, il vaut mieux être dans l’axe du bateau et du moteur pour que la traction soit optimale dès le démarrage
  • C’est au rider de signaler au pilote qu’il est prêt pour démarrer. à votre signe ok, le bateau démarre, à une vitesse plus importante que celle qui sera nécessaire ensuite pour rider
  • Le point important à ce stade est de conserver son niveau de flexion au niveau des bras : ne pas tendre les bras sous le coup de la traction, ni ramener le palonnier vers son buste trop fort : sinon c’est la chute en avant ou en arrière. Il faut bloquer les bras et résister juste ce qu’il faut avec souplesse
  • Au niveau des jambes, dans un premier temps, il faut laisser les pieds parallèles le temps que la traction augmente vers le haut. Si vous tentez de tourner trop vite la planche dans un sens ou dans l’autre, vous allez enfourner l’avant et chuter
  • En observant la planche, vous verrez et sentirez la résistance de l’eau s’exercer. Une petite vague va se créer sous votre planche, comme si vous dérapiez en snowboard et que vous accumuliez de la neige sous la planche
  • C’est au moment où vous sentez que la vague créée est trop grosse pour être contenue et que la traction est trop forte pour que vous résistiez, qu’il faut dans un même mouvement se lever (exactement comme on se lève d’une chaise) et orienter vos pieds dans le sens de votre choix (pied gauche en avant si vous êtes regular, ou pied droit en avant si vous êtes goofy. Le mouvement de rotation doit être naturel. Rien ne sert d’essayer de le forcer, la rotation va s’amorcer naturellement de par l’action des dérives de la planche

Je suis sorti de l’eau, et après ?

sortir de l'eau en wakeboard grâce au cable

sortir de l'eau en wakeboard grâce au cable

Et bien ridez maintenant ! La position en Wake-board est relativement similaire à celle que l’on retrouve en surf. Quelques petits conseils pour les débutants en wakeboard qui ne sont pas surs de leur équilibre, et craignent de « passer la vague » du bateau : ne restez pas à plat, prenez bien la carre de la planche en vous penchant bien et en laissant la traction du bateau, qui a le mérite d’être constante, vous soutenir. Vous évitez ainsi de vous sentir ballotés par les flots, et serez prêts à effectuer vos premiers move et tricks

Si malgré tout cela, la technique de sortie de l’eau en wakeboard vous pose encore problème, pratiquer en cable vous permettra de trouver plus facilement les clés de ce sport passionnant, qui offre des sensations de glisse absolument uniques : vous pourrez ainsi débuter en wake-board et tester votre technique avec un effort moins soutenu, les câbles des téléskis nautiques ayant généralement une puissance de traction avec plus d’inertie que celle d’un bateau, beaucoup plus brute et agressive dans les bras et le dos

Leave a Reply